LE RANGE ROVER SPORT TRIOMPHE LORS D’UN DÉFI DE SKI ALPIN

(WHITLEY, R.-U.) – 7 novembre 2016 - Des vitesses atteignant 155 km/h, des pentes de 75 % et un dénivelé de 2 170 m. C’est le défi que vient de relever le Range Rover Sport sur une piste de ski alpin où ont échoué de nombreux skieurs (1).

Le Range Rover Sport est le tout premier véhicule de série à s’aventurer sur cette piste de ski redoutable. Piloté par Ben Collins, pilote de course et cascadeur renommé, le super-VUS tout-terrain s’est attaqué à la piste de 14,9 km en terrain hostile à Mürren, en Suisse. Il a terminé son parcours en 21 minutes 36 secondes.

Tout au long de la descente de 2 170 m, le Range Rover Sport a suivi le parcours emprunté par les skieurs pendant l’impitoyable course Inferno à Mürren, l’une des plus anciennes et des plus périlleuses. Avec l’aide du système Terrain ResponseMD de Land Rover, il a affronté la neige, la glace, la roche friable, la boue, l’asphalte brisé, l’herbe et le gravier (2).

Présenté en 2013, le Range Rover Sport est une véritable histoire de réussite pour Land Rover. En effet, il offre non seulement tout le raffinement et les capacités qu’on attend d’un VUS de grande dimension, mais aussi la performance qu’on associe habituellement à une voiture sport. En août, le Land Rover a présenté son dernier système d’infodivertissement, InControl Touch Pro, ainsi que sa technologie perfectionnée d’aide au remorquage.

Ben Collins, le pilote britannique, connu pour son rôle de « The Stig » à l’émission Top Gear, a été poussé à la limite de ses capacités à cause, notamment, des nombreux virages en épingle et du danger que représentent ces pentes vertigineuses.

Voici ce qu’il a dit au sujet de la descente : « Ce test a été indéniablement l’un des plus difficiles de ma carrière. Le parcours frisait la folie et c’était assurément la piste la plus rude que j’aie affrontée. Elle présente tous les obstacles imaginables, à la seule exception de la lave en fusion. En plus, pour ce qui est des conditions routières, impossible de trouver pire : pluie torrentielle, falaises, arbres, bref et toutes sortes de choses qu’on préfère ne pas percuter.

Il ne pouvait y avoir qu’un seul gagnant dans ce défi – la montagne ou le véhicule. La clé de cette descente était la précision : être capable de maintenir la vitesse tout au long du parcours en négociant, comme les skieurs, des virages très serrés.

Le Range Rover Sport m’a beaucoup aidé. J’ai dû me servir du système Terrain ResponseMD parce que l’herbe était comme une patinoire. Il m’a vraiment sauvé la vie. J’ai fait entièrement confiance au véhicule. Ça m’a permis de gagner beaucoup de temps. En réalité je lui en ai trop imposé, mais il ne m’a jamais fait défaut. Je n’aurais pas pu demander une meilleure machine pour ce défi. »

La piste montagneuse, aussi magnifique qu’hostile, a mis à l’épreuve la capacité du Range Rover Sport avec la neige et le grésil au sommet. C’est à cet endroit que Ben Collins a pu atteindre une vitesse de 120 km/h. Au bas de la piste, il a été confronté au brouillard et à l’herbe mouillée, où il a pu franchir les 155 km/h.

Le système Terrain ResponseMD comporte six modes capables d’adapter les réglages du véhicule à la surface appropriée. Par exemple : en mode Dynamique la barre antiroulis se raidit afin de réduire le roulis de caisse; le mode Herbe/Gravier/Neige réduit le sous-virage et le survirage grâce au frein moteur; et en mode Boue/Ornières, le différentiel arrière se bloque pour permettre un patinage contrôlé des roues et ainsi une meilleure traction. Pendant sa descente, le Range Rover Sport a fait face à de périlleuses pentes atteignant 75 pour cent dans des températures glaciales. Cette inclinaison est plus abrupte que plusieurs pistes à losange noir dans les stations de ski bien connues comme Chamonix.

Cet exploit a été réalisé dans un Range Rover Sport avec un moteur V8 suralimenté de 5,0 L à essence développant 510 ch (3).

Vous trouverez un film illustrant ce défi magistral ici.

*Vidéo disponible en anglais seulement.

(1) Véhicule conduit par un pilote professionnel sur un circuit fermé. Ne pas tenter de reproduire.

(2) Ces systèmes ne se substituent pas à une conduite sécuritaire et attentive. Ils ne fonctionneront pas dans toutes les circonstances, à toutes les vitesses, dans toutes les conditions météorologiques et routières, etc. Le conducteur ne doit pas croire que ces systèmes corrigeront les erreurs de jugement au volant. Veuillez consulter le manuel du propriétaire ou votre détaillant Land Rover agréé pour en savoir plus.

(3) Le véhicule a été modifié avec les fonctions de sécurité désactivées, une cage de retournement ajoutée, un harnais de sécurité pour siège conducteur et des pneus renforcés.

© 2016 Jaguar Land Rover Canada ULC

Les estimations de consommation de carburant sont établies selon les nouvelles méthodes d’essai à 5 cycles du gouvernement du Canada. La consommation réelle de carburant peut varier. Veuillez consulter le Guide de consommation de carburant du gouvernement du Canada.